Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 15 Juillet 2015

Le rachat d'Aer Lingus par IAG est autorisé par Bruxelles



Tous les feux sont au vert pour l'acquisition d'Aer Lingus par International Airlines Group (IAG). Ryanair a accepté l'offre du groupe réunissant British Airways, Iberia et Vueling, le 10 juillet. Bruxelles a ensuite approuvé l'opération le 14 juillet, tout en l'assortissant de conditions destinées à répondre à ses inquiétudes en matière de concurrence.



La Commission européenne a autorisé l'acquisition d'Aer Lingus par IAG en précisant que cette décision est "subordonnée au respect des engagements proposés par les parties pour répondre aux réserves émises par la Commission à l'égard de l'opération".
Bruxelles craignait, en effet, que cet achat conduise à une concurrence insuffisante sur plusieurs liaisons et qu'il empêche Aer Lingus de continuer à acheminer des passagers vers les vols long-courriers d'autres transporteurs. La commissaire chargée de la Concurrence, Margrethe Vestager a indiqué que les deux compagnies aériennes ont offert des "concessions importantes".

Ces engagements pris prévoient que "cinq paires de créneaux horaires par jour doivent être libérées à l'aéroport de Londres-Gatwick pour permettre à des compagnies concurrentes d'accéder plus facilement aux liaisons Londres-Dublin et Londres-Belfast" et que "Aer Lingus doit continuer d'acheminer des passagers en correspondance vers les vols long-courriers des compagnies concurrentes à partir de Londres-Heathrow, Londres-Gatwick, Manchester, Amsterdam, Shannon et Dublin". Elle ajoute dans le communiqué publié mardi que "La Commission a fait en sorte que les passagers continuent d'avoir le choix entre plusieurs compagnies à des prix compétitifs après le rachat d'Aer Lingus par IAG. Les cinq millions de passagers qui empruntent chaque année les lignes reliant Dublin et Belfast à Londres auront la possibilité de choisir entre plusieurs transporteurs aériens solides. Nous protégeons également les passagers qui prennent des vols en correspondance entre l'Irlande et le reste du monde".

L'autorisation de Bruxelles est une des dernières étapes du rachat de la compagnie irlandaise par IAG. En effet, Ryanair a accepté le 10 juillet la proposition de la maison-mère de British Airways concernant ses 29,8% d'Aer Lingus. L’État irlandais avait approuvé l'offre en mai dernier.