Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 29 Septembre 2015

Le train Intercités Cévenol reliant Nîmes à Clermont-Ferrand a pris la route



Après l’éboulement qui a eu lieu en avril à Alleyras, en Haute-Loire, une partie du trajet de l’Intercités Cévenol se faisait en autocar. Depuis le dimanche 27 septembre, les voyageurs d’affaires n’ont pas d’autre option que la route ou… la route pour faire le trajet Nîmes – Clermont-Ferrand.



Les Cévennes par la fenêtre du train DR Wikipedia
Les Cévennes par la fenêtre du train DR Wikipedia
Un autocar fait jusqu’en décembre et une fois par jour le trajet Nîmes – Clermont-Ferrand dans chaque sens. Officiellement l’interruption du trafic est temporaire jusqu'en décembre, le temps des travaux sur la voie. La ligne du Cévenol était interrompue depuis le mois d’avril entre Langogne et Langeac, cette fois l’intégralité du trajet se fait en autocar, à la grande colère des usagers. Une pétition lancée la semaine dernière a recueilli plus de 1600 signatures pour demander le maintien du train sur la portion utilisable, afin d’éviter "allongement du temps de parcours de 1h30 minimum, inconfort des voyageurs dans les bus circulant sur des routes de montagne, décalage des horaires d’arrivée et de départ impliquant de la confusion pour les usagers, impact du trafic routier et des intempéries, rupture de correspondances...". L'autre option reste de passer par Lyon, soit un peu plus de 5h de train. Autant prendre sa voiture....