Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Les contrôleurs aériens français ont fait grève 95 jours en 5 ans


Selon une étude PwC présentée par l’association des compagnies aériennes européennes A4E, le ciel de l'Union européenne a été perturbé par 167 jours de grève entre 2010 et 2015, soit une grève tous les 13 jours. Les contrôleurs aériens français sont les plus enclins à stopper le travail. Ils ont participé à plus de la moitié de ces actions.



Alors que l’Europe a été à nouveau perturbée par une grève des contrôleurs aériens français le 28 juin 2016, l’association Airlines For Europe (A4E) a fait les comptes. L’Union Européenne a enregistré 167 jours de grève entre 2010 et 2015. Les aiguilleurs du ciel français affichent le plus grand nombre d’arrêts de travail avec 95 jours de grève en 5 ans. L’étude PwC révèle que c’est 72 jours de plus que leurs collègues grecques, seconds de ce classement.
Rappelant que le trafic est également impacté la veille et le lendemain d’un mouvement, l’étude compte 213 jours de perturbations au total. Elle estime que ces difficultés cumulées ont généré 30 000 annulations de vols. Elles ont aussi fait perdre environ 9,5 milliards d’euros au PIB de l’UE entre 2010 et 2015, soit l’équivalent du PIB de Malte.

Comme son membre Ryanair, l’association appelle Bruxelles à agir pour limiter l’impact des grèves des contrôleurs aériens. Elle propose en particulier la mise en place d’un arbitrage ou une conciliation avant une grève, la protection des vols qui survolent un pays touché par une action sociale ou encore l’adoption de mécanismes pour réduire l’impact des mouvements. Elle souhaite aussi que les préavis soient déposés 21 jours à l’avance et que les grévistes se déclarent 72 heures avant un mouvement.