Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Toujours agacée par les grèves françaises, Ryanair remet en avant sa pétition


Certains contrôleurs aériens français sont en grève ce mardi. Il s'agit de leur 52ème action depuis 2009 et la 12ème sur les 13 dernières semaines. Ces conflits à répétition agacent grandement Ryanair. La compagnie irlandaise exhorte une nouvelle fois ses clients à signer sa pétition "Garder Le Ciel Ouvert En Europe", lancée en juillet 2015.



Ryanair estime que 30 000 de ses clients verront leurs vols annulés ce mardi à cause de la grève des contrôleurs aériens français et estime que plus de 100 000 voyageurs subiront des retards importants.

La compagnie, également membre de l'association de lobbying Airlines for Europe, appelle une nouvelle fois la Commission Européenne à agir pour limiter l'impact de ces mouvements. Toutefois le transporteur a revu légèrement sa copie depuis le lancement de sa pétition Keep Europe’s Skies Open (KESO) en juillet 2015.

Il ne propose plus la suppression du droit de grève des syndicats de contrôleurs aériens en Europe mais il demande que les organisations syndicales françaises soient obligées d'avoir "recours à un arbitrage exécutoire au lieu de passer par des grèves afin de faire entendre leurs revendications".

Ryanair réclame toujours que le ciel européen soit réformé afin de permettre aux contrôleurs aériens des pays voisin de prendre en charge les opérations de survol dans le ciel français lorsqu'ils y a une grève. La low-cost voudrait aussi la mise en place d'une mesure exigeant que les survols de l’espace aérien français soient protégés lorsque que les syndicats des contrôleurs aériens sont en grève.

Ryanair présentera sa pétition à la Commission européenne lorsqu'elle comptabilisera un million de signatures.

La compagnie conseille également à ses passagers de vérifier le statut de leurs vols avant de se rendre à l'aéroport.