Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 1 Septembre 2011

Les hôtels français n’ont pas bonne réputation



Les hôtels français, en particulier parisiens ne laissent pas un bon souvenir aux voyageurs. C’est ce que révèle le site internet Trivago. Le comparateur de prix d’hôtel se base sur les évaluations en ligne faites par 28 millions d’avis, déposés par les voyageurs.



Les hôtels français n’ont pas bonne réputation
50 grandes destinations européennes et 27 destinations recherchées françaises ont été passées au crible. Le résultat montre que les hébergements situés en France, et plus particulièrement au sein de la capitale, ont plutôt moins bonne réputation que ceux de nos voisins européens. Avec la note de 74.58 sur 100, Paris se retrouve en bas du classement. En comparaison, Berlin atteint un score de 78.88, Madrid de 78.35 et Rome de 77.14.
Si Paris caracole généralement en tête des destinations les plus recherchées, dans cette étude la ville lumière laisse sa place sur le podium à l’allemande Dresde, à la polonaise Cracovie et la belge Bruges. Ces trois villes, ainsi que Venise, Bologne et Budapest, affichent des notations moyennes de voyageurs supérieures à 80 sur 100.

Les destinations d’affaires, mauvaises élèves

Tout comme Paris, les villes d’affaires européennes (Londres, Bruxelles, Genève ou Amsterdam...) figurent en fin du classement. Noté en moyenne sous la barre symbolique de 75 sur 100, l’accueil hôtelier de ces pôles économiques n’a pas réussi à convaincre les personnes ayant séjourné sur place.
Au niveau national, les destinations françaises comptant plus de 50 hôtels ne font pas vraiment meilleure figure : aucune d’entre elles ne réussit à récolter une note moyenne s’élevant au-dessus de 80 sur 100. Par exemple, Lyon, Marseille ou Bordeaux affichent des résultats plutôt moyens : Marseille a obtenu 76.48, Bordeaux 75.95 et Lyon 75.35.