Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 7 Juillet 2010

Les tarifs hôteliers baissent dans les métropoles européennes en juillet


Le prix moyen des nuitées diminue en juillet dans la quasi-totalité des grandes métropoles européennes, selon l'indice Trivago. Après une augmentation générale en début d’année et une stabilisation en juin, les tarifs reculent globalement en juillet. Paris et sa région ne font pas exception : le prix des nuitées dans la capitale française n’avait pas été si bas depuis mars. Mais en raison des vacances estivales, dans certaines régions, comme en Corse ou en PACA, les tarifs continuent malgré tout à augmenter.



Les tarifs hôteliers baissent dans les métropoles européennes en juillet
En juillet, les tarifs hôteliers qui s’étaient stabilisés ou avaient légèrement diminué le mois dernier, chutent dans l’ensemble de l’Europe. La nuitée moyenne en chambre double standard coûte en Europe globalement moins cher qu’en juin. L’indice moyen trivago s’élevait entre avril et juin de 115 à 120 euros, et ne correspond plus ce mois-ci qu’à 108 euros. Tout le continent, à quelques exceptions près, est concerné : 16 des 24 pays européens représentés dans le tHPI voient leurs prix diminuer.

En France, la tendance est également globalement à la baisse, même si celle-ci reste légère : moins deux pour cent sur l’ensemble de la France, par rapport à juin. La plus forte diminution des tarifs revient à l’Ile-de-France (134 euros, moins neuf pour cent). Cette dernière se place toutefois à la seconde place des régions françaises les plus chères en juillet, derrière la Corse (160 euros) et devant la région PACA (133 euros). Ces deux dernières destinations, particulièrement prisées en été, font partie des régions où les tarifs ont augmenté ce mois-ci. En Corse, l’augmentation des tarifs hôteliers ne s’élève qu’à deux pour cent en juillet, mais elle fait suite à une précédente hausse en mai. En deux mois, les tarifs sur l’île de Beauté ont bondi de 20 pour cent. En PACA, entre mai et juillet, les tarifs ont augmenté d’onze pour cent.

Pour la plus grande joie des juilletistes, la plupart des capitales européennes suivent plutôt la tendance à la baisse : moins 25 pour cent à Berlin (89 euros), moins 21 pour cent à Madrid (96 euros), ou encore moins 17 pour cent à Rome (129 euros) et moins sept pour cent à Lisbonne (92 euros). En revanche, Londres fait figure d’exception : les tarifs hôteliers vont à contre-courant, en augmentant fortement. Avec un prix moyen de la nuitée à 183 euros, la capitale britannique occupe la seconde place des métropoles européennes les plus chères ce mois-ci, juste derrière Genève (195 euros). Londres devient ainsi 24 pour cent plus chère en juillet que son homologue français Paris. Les pays nordiques et de l’Est présentent les plus fortes diminutions des tarifs en Europe en juillet : moins 18 pour cent en Finlande, moins 15 pour cent en Norvège, moins 13 pour cent en République Tchèque, moins dix pour cent en Hongrie et moins neuf pour cent en Suède.

Ces données proviennent de l’actuel trivago Hotel Price Index (tHPI) baromètre des tarifs hôteliers publié chaque mois par le comparateur de prix d’hôtels.
Notez





Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.