Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 22 Juin 2015

Les taxis parisiens perdent, lentement mais sûrement, la confiance des clients


Le texte qui circule sur internet est terrible tant il est porteur d’une rancœur visiblement accumulée par les clients. Et n’y voyez pas la main d’un VTC ou d’un chauffeur d’UberPop, le document envoyé sur les réseaux sociaux est signé et relayé, à visage découvert, par Maxime, qui ne cache pas son profil.



Que dit ce texte « liké » plus de 100 000 fois sur le net ? Rien de très nouveau et des critiques déjà évoquées des centaines de fois. Le ras le bol viral des parisiens contre les taxis s’amplifie et semble coller à la réalité constatée sur le terrain selon Maxime, l’auteur du message, partiellement publié ci-dessous :

« Cher Taxi parisien,
Je ne peux m'empêcher de te dire à quel point il est jouissif de te regarder râler, pleurer, agoniser face à la montée des VTC. Te souviens-tu, il y a à peine quelques années, quand tu me demandais quelle était ma destination avant de décider si moi, client d'un soir, aurais le droit de monter dans ton carrosse ?
Quand tu refusais que je monte parce que ce "n'était pas ton chemin"; quand tu refusais que je monte parce que tu partais du principe que toute personne après 3h du matin allait vomir sur ta banquette arrière ; quand tu faisais discrètement deux fois le tour du périphérique si j'avais le malheur de m'assoupir dans ta voiture. Sans mentionner les incivilités, l’attitude exécrable que tu pouvais avoir.

Aaaah que c'est bon de te voir monter au créneau, outré par une concurrence qui fait le taff six fois mieux que toi, alors que le gars est électricien ou vendeur de fruits et légumes. C'est bête hein ? … Maintenant quand je commande un VTC , j'ai un récapitulatif du trajet, des bonbons et une bouteille d'eau, la folie !

... Pourquoi tu n'essaierais pas deux secondes de remettre en question le service lamentable que tu nous proposes et t'aligner sur tes concurrents en offrant quelque chose qui passe par la case "convenable"?
Signé : un mec à qui t'as fait payer 70 euros un Bercy - Trocadero en 2009 ».


Et les commentaires fusent : "25 € pour arriver à vide de la gare de Lyon à la Porte Maillot avant de partir à Roissy, voilà qui énerve" ou "Le taxi est souvent sale, malodorant et on plus on se paye un hit parade des tropiques ou d’ailleurs sans rien demander". Même les voyageurs d’affaires s’y collent : "Un VTC c’est propre, poli et attentif aux besoins", commente Pierre, un chef d’entreprise du 12ème arrondissement, "Exactement le contraire du taxi qui comprend souvent un mot sur deux à tes demandes d’itinéraire".

Pas certain que la grève du 25 arrangent les relations taxis/clients. Une action résumée par Chloe sur Twitter : "Ce sont les VTC qui devraient se réjouir, la grève du 25 c'est du pain béni pour eux".
 
Notez




1.Posté par toutidi le 22/06/2015 16:08 (depuis mobile)
Apparemment les vtc aussi vont faire grève ce jour là ...

2.Posté par Oncle bens le 23/06/2015 11:31 (depuis mobile)
Une reponse a maxime https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1413804952281509&id=100009560538460

3.Posté par exe76653 le 23/06/2015 14:36 (depuis mobile)
A la place d un chauffeur vtc je me demanderai si uber ne me prend pas pour un con en permettant a des particuliers de faire mon taf sans etre déclaré

4.Posté par Jean-Claude Simon le 23/06/2015 14:51
C'est encore beaucoup trop lent !



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.