Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Malgré une activité internationale chaotique, Eurowings atteint ses objectifs


Eurowings a connu des déboires lors du lancement de ses activités long-courriers. Peinant à être ponctuelle, la low-cost de Lufthansa a même retardé plusieurs ouvertures de dessertes internationales. Toutefois ce contre-temps n'a pas d'incidence sur ses objectifs. Elle parvient à les tenir grâce à des taux de remplissage plus importants que prévu et à la baisse des prix du pétrole.



Eurowings compte devenir la troisième compagnie low-cost d'Europe derrière Ryanair et EasyJet  et transporter 20 millions de voyageurs en 2016. Le lancement difficile de ses activités internationales ne remet pas en cause ce projet. En revanche, la direction ne souhaite pas se prononcer dans l'immédiat sur le développement de sa flotte. Karl Ulrich Garnadt, membre du directoire de Lufthansa en charge d'Eurowings, a expliqué lors du salon international du tourisme ITB de Berlin "Nous débattrons de l'opportunité d'aller au-delà de sept avions quand cette activité sera stabilisée". Il fait remarquer que les A330 utilisés pour les vols long-courriers sont assez facilement disponibles chez les loueurs.

La compagnie qui a déjà suspendu plusieurs ouvertures de routes internationales comme Boston et Miami en raison de ses problèmes de ponctualité, devrait également repousser à 2017 la desserte de Las Vegas, prévue en 2016.