Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


OACI : le trafic aérien continuera d'augmenter jusqu'à 2015


Le trafic mondial de passagers sur les services aériens réguliers a augmenté de 4,9 % en 2012, pour atteindre 5,4 billions de passagers-kilomètres réalisés (PKR). La croissance va se poursuivre. L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) estime que le trafic va grimper de 4,8 %, 5,9 % et 6,3 % respectivement en 2013, 2014 et 2015.



OACI : le trafic aérien continuera d'augmenter jusqu'à 2015
La croissance de 4,9 % des PKR (services internationaux et intérieurs confondus) - enregistrée par les compagnies des 191 États membres de l’OACI - a été nettement inférieure à celle de 2011, qui était de 6,6 %. Le nombre total de passagers a progressé de 4,7 % pour atteindre presque 3 milliards, tandis que, pour l’ensemble du monde, celui des départs augmentait de 0,7 % pour s’établir à 31,2 millions.

Les prévisions : la croissance du trafic au rendez-vous
L’OACI s’attend à ce que le trafic aérien mondial régulier, exprimé en PKR, sera en hausse de 4,8 % en 2013, ce qui est très proche du taux de croissance enregistré en 2012. Selon IHS/Global Insight, un des principaux organismes de prévision économique, en 2013, le produit intérieur brut (PIB) à parité de pouvoir d’achat (PPA) s’accroîtra de 3,1 % en termes réels, par rapport aux 3,0 % de l’an passé. «Pendant le premier semestre de 2013, l’Union européenne (UE) est demeurée embourbée dans la récession, alors que les taux de croissance des principales autres grandes économies étaient inférieurs à ceux qui étaient prévus. Les résultats du deuxième semestre de l’année devraient s’améliorer, en raison de l’impressionnante capacité de récupération de l’économie des États-Unis, de la reprise économique du Japon et de la stabilisation des marchés financiers de la Zone euro», explique l’OACI.
En dépit de l’agitation qui sévit au Moyen-Orient et des perspectives économiques à court terme pessimistes, la croissance du trafic des compagnies aériennes du Moyen-Orient, exprimé en PKR, devrait continuer d’être la plus rapide, avec une augmentation de 10,2 % par rapport à 2012. Pour cette prévision, l’organisation s’est basée sur les solides résultats de transporteurs du Golfe, qui ont obtenu une plus grande part du marché des routes internationales situées hors de leur région. Il est également prévu que la croissance des compagnies aériennes des régions Amérique latine et Caraïbes, Asie et Pacifique et Afrique atteindra respectivement 7,6 %, 5,5 % et 5,2 % en 2013. Le trafic aérien régulier de passagers en Europe et en Amérique du Nord devrait, quant à lui, gagner respectivement 4,4 % et 2,3 % en 2013, celui des transporteurs européens étant légèrement supérieur à celui des exploitants nord américains. «Le marché de la région Asie et Pacifique continuera d’être le plus vaste», assure l’OACI.
Pour l’ensemble de l’économie mondiale, les prévisions actuelles du taux de croissance du PIB au PPA, en 2014 et 2015, soit 4,0 % en 2014 et 4,5 % en 2015, devraient se traduire par une croissance du trafic aérien mondial de 5,9 % et 6,3 %, respectivement.

Retour sur 2012
Exprimé en PKR, le trafic de la région Asie et Pacifique, qui s’établit à 30 % du total mondial, est le plus fourni. Les compagnies aériennes de cette région ont enregistré l’an passé une augmentation de 6,4 % par rapport à 2011. Celles des régions Europe et Amérique du Nord, chacune représentant 27 % du trafic mondial, ont connu respectivement une croissance de 3,9 % et 1,3 %. Le taux de croissance de la région Moyen-Orient, qui a atteint 13,7 %, a été le plus élevé et son trafic représente 8 % du total mondial. Dans la région Amérique latine et Caraïbes, où sont réalisés 5% du trafic mondial, la croissance a atteint 8,6 %, alors qu’elle était de 4,2 % pour la région Afrique où sont réalisés 2 % du trafic mondial.
Le trafic international exprimé en PKR a progressé de 5,4 % en 2012. Les compagnies aériennes de la région Moyen-Orient ont enregistré le taux de croissance le plus important, 14,3 %, suivi par ceux de la région Amérique latine et Caraïbes, 8,9%, de la région Asie et Pacifique, 4,6 % et de l’Europe, 4,4 %. Le trafic international des régions Afrique et Amérique du Nord a gagné respectivement 4,2 % et 2,0 %. «Le taux de croissance relativement faible de l’Amérique du Nord s’explique par sa plus vaste base de trafic et continue de connaître une augmentation marquée en termes absolus».
Sur le secteur intérieur, les marchés ont progressé de 4,1 % au total. Les taux de croissance de 0,1 %, 0,9 % et 3,6 % respectivement pour l’Europe, l’Amérique du Nord et le Moyen Orient ont été nettement inférieurs à ceux des régions Afrique, Amérique latine et Caraïbes et Asie et Pacifique, qui ont été respectivement de 4,3%, 8,4 % et 8,6 %.
Dans la région Asie et Pacifique, le marché intérieur de la Chine s’est accru de 10,3%. Celui de l’Amérique du Nord continue d’être le plus vaste puisqu’il représente 47% du trafic intérieur régulier du monde, «mais le ralentissement de sa croissance confirme la maturité de ce marché», conclut l’OACI.