Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mercredi 19 Janvier 2011

SNCF : après la rébellion (un millier de plaintes en cours), l'augmentation est engagée !


Alors que le ras le bol des usagers s'amplifie, au point qu'une grève nationale des paiements est envisagées par des associations de voyageurs pour le mois de mars prochain, la SNCF voit sa demande d'augmentation tarifaire acceptée. Provocation ? Pas du tout. La compagnie a besoin de cet argent supplémentaire pour améliorer le réseau et s'engager dans un vaste plan de rénovation. Pour autant, la pilule passe mal.



SNCF : après la rébellion (un millier de plaintes en cours), l'augmentation est engagée !
Sagesse de la Ministre des transports ou démagogie pré-électorale ? Toujours est-il que les 5% de hausse demandés par la SNCF ne passent pas. "Pas possible", déclare Nathalie Kosciusko-Morizet. "On sera plus proche des 2 à 3 %". Une augmentation raisonnable qui fait cependant bondir les voyageurs : "On nous bassine les oreilles avec la protection de l'environnement et les transports publics et quand on veut les utiliser, c'est la catastrophe", explique Jean Mourier, voyageur régulier de la ligne Orléans/Paris. Pour Jean Claude Delarue, le président de la Fédération des usagers des transports et des services publics, cité par France Soir, "Ce n'est vraiment pas le moment d'augmenter les tarifs alors que la qualité du service dégringole. Depuis des années on sait que les lignes de banlieues sont en mauvais état mais pour la première fois, c'est le TGV qui est touché. Le TGV, c'est quand même le fleuron de la SNCF, le produit qu'elle exporte, le produit avec lequel elle fait de l'argent". Réactions identiques pour les passagers du Tours/paris qui mènent le combat contre la SNCF "Avec 42 heures de retard en 2010 soit 5 jours de travail, on se demande où sont les améliorations et comment cette augmentation va changer la réalité des faits vécus sur le terrain" explique un chef d'entreprise habitué de la ligne. David Metaxas, l'avocat lyonnais que nous avions rencontré en novembre dernier, fait aujourd'hui état de plus d'un millier de plaintes individuelles contre la SNCF, "Et ce chiffre devrait très fortement augmenter" explique t-il. Parmi les dossiers en cours : un jeune homme qui a manqué un concours administratif à cause d’une annulation de son TER entre Lyon et Ambérieu ou une jeune femme qui a perdu son emploi à cause de retards fréquents sur cette ligne. Pourtant, Guillaume Pépy ne ménage pas ses efforts pour éteindre les incendies : visite à Marseille pour un contrat qualité, rencontres avec les associations... Sans oublier les syndicats qui pourraient rapidement entrer dans la danse pour appuyer là ou ça fait mal.
Notez




1.Posté par Yves de la Bananeraie le 19/01/2011 09:52
Et si les agents de la SNCF acceptaient de travailler un peu plus. Par exemple 39h par semaine (où 35h effectives), est-ce que ce ne serait pas de nature à améliorer la ponctualité des trains. Une récente discussion avec un cheminot dont le seul travail est de déplacer une motrice 3 fois par jour, mais arquebouté sur la religion du "on ne touche pas aux avantages acquis", me laisse penser que le respect de l'intértêt général n'est pas une notion partagée par tous les Français.
PS/ j'adore le train et je suis petit fils de cheminot

2.Posté par hefde le 19/01/2011 11:01
Combien de temps de perdu dans les bouchons en 2010 ? Sûrement plus de 42 heures...
Combien de temps de perdu dans les aéroports ? même réponse.

Arrêtons de focaliser sur la SNCF qui est une entreprise qui est souvent citée en exemple au niveau mondial sur de nombreux critères.
Pour preuve son savoir-faire s'exporte bien et de nombreux étrangers de passage en France sont surpris et satisfaits de la qualité de nos transports ferroviaires.
Allez faire un tour en Espagne, en Italie et en Grande Bretagne... Vous relativiserez.

3.Posté par Hi le 26/01/2011 08:13
Pas tout à fait d'accord: je n'ai pas le choix si je veux prendre le train c'est la SNCF, alors que si je veux prendre l'avion il y a plusieurs compagnies et si je veux prendre la route il n'y a pas que les autoroutes. Avec la sncf on est obligé de subir...



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.