Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Steve Jobs : la mort d'un précurseur


Le décès annoncé cette nuit, jeudi 6 octobre vers 1h15,de Steve Jobs marque sans doute la fin d'un visionnaire qui, au delà du simple produit, envisageait la vie numérique autrement qu'en beige et gris. Pour l'avoir rencontré dans une autre vie professionnelle, je savais qu'il était plus qu'un simple ingénieur de génie. Plus qu'un simple concepteur qui sentait l'air du temps et les attentes des consommateurs. Passionné, féroce, à l'écoute du moindre détail, Jobs a changé nos vies sans même que nous nous en rendions compte. C'est là sa plus belle œuvre !



Steve Jobs : la mort d'un précurseur
Le voyage devra à Steve Jobs son passage de l'âge de pierre, tout papier, à celui de l'information numérique, dont la principale qualité est l'instantanéité. Il a, véritablement, intégré le numérique à notre vie quotidienne en adaptant l'outil à nos besoins, et non l'inverse. Mais au delà de cette simple adaptation de la data aux attentes du voyageur, c'est toute la vision d'un monde qui bascule. Numériser le voyage, ce n'est pas seulement envoyer un SMS en cas de retard d'un avion ou pour modifier un horaire, c'est s'engager dans une chaîne complexe qui fait du téléphone la pointe de l'iceberg et des applications associées, la masse logicielle indispensable au fonctionnement de l'ensemble. Apple a inventé cette vision. Un téléphone, certes, mais des centaines de milliers d'outils que chacun va utiliser en fonction de ses besoins réels. C'est une révolution. On pourra toujours se plaindre de la gadgétisation des outils du voyageur ou se moquer du peu d'épaisseur de fonctionnalités présentées comme essentielles. On retiendra que l'on peut désormais difficilement se passer de ce qui ressemble à merveille à un bureau mobile. Tous les concurrents d'Apple se sont jetés dans la copie ou la concurrence. Preuve que cette approche était nouvelle. Steve Jobs avait 56 ans. Il avait cofondé Apple en 1976.

Il n'est pas question ici de retracer la vie de Jobs ou de s'apitoyer sur son départ. Il n'aurait pas aimé. Ce matin, si vous lisez cette lettre sur un mobile, ayez juste une petite pensée pour lui. Le journalisme lui doit beaucoup dans son évolution technologique.

Marcel Lévy

Si vous souhaitez faire part de vos pensées et de vos souvenirs ou transmettre vos condoléances, Apple a mis en place une adresse dédiée rememberingsteve@apple.com

Tout Apple en vidéo

Réalisé par le Figaro, ce reportage résume les annonces les plus importantes de Steve Jobs

Jeudi 6 Octobre 2011


Notez


1.Posté par PAUL BET le 06/10/2011 11:49
Il y a eu Edison, Faraday, les frères Lumières, Pasteur, Newton,... puis STEVE JOBS, ils ont tous contribué à nous apporter une vie meilleure. Steve Jobs a apporté la liberté de communication.

Merci Steve Jobs

2.Posté par Michel le 06/10/2011 12:32
So long Steve. Désormais dans le ciel il va y avoir des iphone, des ipad et bien d'autres outils aussi géniaux. Ils en ont de la chance les anges et le bon dieu.

3.Posté par Philippe B le 06/10/2011 12:46
Nous comprenons mieux maintenant de dernier hommage de son groupe.
Le dernier Iphone 4S -> iphone pour Steve
RIP Steve Jobs