Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Lundi 5 Janvier 2015

UberPOP, suspendu en Espagne, va énerver les taxis français


Sale temps pour la jeune société américaine qui doit faire face en Europe à des décisions politiques défavorables. Après la France qui a officiellement interdit son activité dès le 1er janvier, c’est au tour de l’Espagne de suspendre UberPop pour « troubles économiques ».



Cette décision ibérique fait suite à la plainte déposée par l'association des taxis de Madrid, qui soulignait la concurrence déloyale du procédé. Mais UberPOP ne s’avoue pas vaincu et devrait proposer, en accord avec les responsables politiques espagnols, une nouvelle offre de transport privé qui serait basée sur une notion d’abonnement partagé. On devrait en savoir plus dans les prochaines semaines.

Malgré l'interdiction annoncée en France par le porte parole du Ministère de l'Intérieur, UberPOP poursuivra son activité en ce mois de janvier et a porté plainte à Bruxelles contre la décision de Paris au motif que la loi Thévenoud ne serait pas conforme au droit européen. Ce n'est pas la première fois que la filiale française souligne le protectionnisme des lois françaises qui mettrait en péril "le principe de la libre entreprise".

Les différentes fédérations professionnelles de taxis se disent prêtes à un mouvement fort qui pourrait paralyser les grandes villes françaises pendant plusieurs jours.
Notez




1.Posté par Leduc le 06/01/2015 10:32 (depuis mobile)
Y en marre que la loi ne soit pas respecter dans mon pays tous ces gouvernements qui se gave sur notre dos je dis ça suffit je suis taxi j en ai marre d''être agresser par eux par leur copinage avec ses multinationales j en ai marre

2.Posté par Garfield le 07/01/2015 14:28
Hélas, ce n'est qu'un nouvel exemple des excès du néo-libéralisme favorisé par un monde politique qualifiable, au mieux, de faible, mais qui laisse surtout penser qu'il s'agit de lâcheté politique...

Autre exemple de ce travail de sape mené par des entreprises adeptes du chaos économique et social, et n'ayant pour seul but que de s'accaparer toute activité rémunératrice en laissant ce qui ne l'est pas au domaine public (en clair, au vu de l'injustice fiscale, sur le dos de la classe moyenne...): en Suisse, des entreprises demandent à ce que les chaînes de radio et de télévision publiques soient interdites de passer de la publicité. En résumé? Les juteux contrats publicitaires doivent être réservées aux entreprises privées qui pourront ainsi gaver à outrance leurs plus hauts cadres et leurs actionnaires, et les chaînes publiques ne doivent avoir que le droit de survivre, avec forcément moins de diversité par manque de moyens, sur le seul dos des citoyens ponctionnés par une redevance devenue obligatoire; celle-ci n'étant pas proportionnelle aux revenus, les classes défavorisées et les classes moyennes seront donc les seules à payer un maximum par rapport à leurs revenus pour les chaînes indépendantes des lobbies... Même Orwell, dans 1984, n'avait pas fait preuve d'autant de cynisme, ni de cupidité...!

3.Posté par P.D.G.C le 08/01/2015 00:50
En espagne c'est une chose en france c'est diffèrent le jour ou ça sera illégal un tribunal l'interdira est l'appli uberpop sera désactiver pour le moment ça continue

4.Posté par uberconducteur le 05/02/2015 01:06
bonjour messieurs les taxi

je suis un conducteur uber et je vous assures que si vous fessiez bien votre travail, les clients qui utilise uber le cab etc... ne viendrai pas chez nous.
a force d'avoir des taxi désagréable a force d'avoir des taxi dégeu a force d'avoir des prix hors norme et des compteur qui affiche 15euro alors que le client n'est même pas encore monté voila vous perdez toute sympathie et toute crédibilité donc comme on dit on doit balayer devant chez soit avant de vouloir balayer chez les autres



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.