Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


AccorHotels vise l'Afrique subsaharienne


AccorHotels se donne les moyens de développer sa présence en Afrique subsaharienne. Le groupe hôtelier français a créé avec Katara Hospitality un fonds d’investissement doté d’une capacité de plus d'un milliard de dollars dans l'objectif d'ouvrir de nouveaux hôtels dans cette région.



AccorHotels et Katara Hospitality unissent leurs forces en Afrique subsaharienne
AccorHotels et Katara Hospitality unissent leurs forces en Afrique subsaharienne
Katara Hospitality et AccorHotels ont uni leurs forces et créé un fonds d’investissement doté d’une capacité supérieure à 1 milliard de dollars. Son objectif sera de cibler le secteur de l’hôtellerie de différents pays d’Afrique subsaharienne.

Ce fonds disposera de 500 M$ de capitaux propres, apportés à hauteur de 350 M$ par le propriétaire et gestionnaire hôtelier qatari et 150 M$ par le groupe français au cours des 5 à 7 prochaines années. Le solde de la capacité de financement proviendra d’un recours à l’endettement et d’investissements réalisés en commun avec d’autres partenaires.

Les deux partenaires expliquent "Ces moyens financiers seront affectés à la construction de nouveaux hôtels sur terrains nus ou dans le cadre de projets de régénération urbaine, ainsi qu’à l’acquisition d’établissements existants accompagnée d’un changement d’enseigne, dans une région qui offre de solides opportunités de croissance".

Approximativement 40 hôtels (environ 9 000 chambres) couvriront tout l’éventail des marques d'AccorHotels, du segment économique au luxe, résidences comprises.

"A travers ce projet, Katara Hospitality et AccorHotels ont pour objectif de créer le premier fonds hôtelier dédié au développement pérenne de l’Afrique, apportant ainsi leur soutien à la création d’emplois, à la formation, au transfert de compétences, aux chaînes logistiques locales et aux populations de ce continent, dans le respect des objectifs de développement durable fixés par les Nations Unie", ajoute le communiqué.