CWT France supprime 130 postes pour développer le 3.0

"Il est essentiel de savoir se réinventer dans un monde en pleine transformation en proposant des services encore plus connectés, mobiles et personnalisés pour nos clients, nos voyageurs et partenaires", affirme dans un communiqué Brigitte Nisio, Directrice Générale France de CWT. La digitalisation passe par des suppressions d'emplois.

Voilà sans doute ce qui explique l'annonce d'un plan massif de réorganisation du personnel qui passera par la suppression de 130 postes en France et sans doute près de 1.200 dans le monde. "Notre transformation digitale est engagée avec notre stratégie CWT 3.0, et nous nous concentrons sur nos plans de déploiement", explique Brigitte Nisio. Malgré le communiqué, la vision est volontairement peu détaillée en attendant la présentation aux partenaires sociaux de l'entreprise.

Selon nos informations, après l'annulation du dernier PSE de 30 personnes, CWT veut désormais repenser ses process au niveau mondial et considère que d'ici 10 ans, ce sont plus de 30 % des salariés en poste sur les plateaux qui auront quitté l'entreprise. En six ans, CWT est passé à plus de 55% de taux online dans le monde et plus de 60% en France. Le "touchless", aujourd'hui répandu dans les TMC, explique la baisse drastique annoncée de salariés.

A ce jour, CWT n'a pas encore donné le détail de la mise en place du plan. Pour les syndicats, la formation doit être la priorité afin de permettre un reclassement dans l'entreprise. Pas certain que ce soit la vision de la direction mondiale. Selon des sources aux USA publiées également dans la presse spécialisée, les sœurs Carlson envisageraient de vendre CWT pour créer un fond financier qui investirait dans d'autres entreprises prometteuses du déplacement professionnel. Des propos non confirmés à cette heure.