Certains trains au ralenti pour cause de canicule

247

Plusieurs régions de France sont concernées, l'appli de la SNCF reste le meilleur moyen d'obtenir des informations mises à jour.

L'opérateur ferriviaire l'avait annoncé avant même le début de l'épisode caniculaire (qui s'étend jusqu'au jeudi 25 juillet) et, effectivement, de nombreuses lignes sont affectées par la baisse de vitesse des trains. Les Hauts de France, notamment, mais aussi le Centre sont particulièrement concernés. La SNCF s'engage a informer au mieux les passagers dans les gares mais la consultation de son appli reste le meilleur moyen d'obtenir des renseignements mis à jour.
Pour éviter les désagréments, la SNCF encourage ses passagers qui le peuvent à reporter leur voyage au-delà du 25 juillet. A cette fin, les échanges et remboursement de billet de TGV et Intercités seront gratuits et sans frais.
La raison de cette mesure de réduction de la vitesse tient évidemment à l'élévation des températures : quand la température extérieure atteint 37°, celle des rails peut dépasser 55°, provoquant leur déformation. Autre élément sensible : la caténaire qui, par dilatation, peut se détendre et toucher le toit du train. Seul moyen d'éviter ce type d'incident : baisser la vitesse sur certaines lignes ou certains tronçons , en fonction de la température et de l'état du matériel. La plupart des baisses effectuées sont, pour l'heure, de l'ordre de 40 km/h pour des TER se déplaçant en temps normal à 200 km/h.