Contre l’effet boule de neige

Les problèmes entraînés par la neige et le gel à Roissy la semaine dernière ont incité la DGAC à réagir. Celle-ci vient de remettre au secrétaire d'Etat aux Transports son rapport, et propose certaines mesures applicables dès aujourd’hui.

Contre l'effet boule de neige
La DGAC précise dans son rapport que des vents tournants seraient à l’origine des problèmes de dégivrage, donc des changements de pistes, et ainsi de l’annulation des plans de vols valables seulement 40 minutes après leur dépôt. Les files d’attentes interminables rendaient obligatoires de nouveaux dégivrages, ne permettant un retour à une capacité normale de 25 départs/heure qu’à partir de 20h.

La DGAC souhaite ainsi créer un poste de commandement spécial centralisé pour une meilleure coordination. En cas de mauvaise météo, des procédures pré-définies et graduées devraient y être mises en place. Une procédure particulière de gestion des décollages en cas de crise et de maintien des plans de vol, définie avec système européen de régulation du trafic Eurocontrol, sera ainsi active dès cette semaine. La DGAC recommande une comparaison des bonnes pratiques mises en place dans d’autres aéroports internationaux sujets à ce type d’intempéries. Météo France a également été sollicité pour améliorer la précision des prévisions.