Fin de la grève du zèle à El Al

Les pilotes d'El Al qui tenaient une grève perlée depuis plusieurs jours ont trouvé un accord avec leur direction ce lundi 29 novembre. Ils ont ainsi accepté de stopper leur mouvement qui a causé une quinzaine d'annulation et de nombreux retards ces dernières semaines.

Les pilotes d'El Al ont mis un terme à leur mouvement. Ils ont accepté de ne plus perturber les vols et de réduire le temps des escales à l'étranger contre une hausse de salaire de 7,35% et l'assurance que la direction n’affrétera plus d'avions d'autres transporteurs.

Les navigants avaient lancé leur mouvement pour s'opposer à la suppression d'une pratique leur permettant de ne pas effectuer le vol retour et de rentrer en Business.

Pendant la grève, seule une quinzaine de vols a été annulée. En revanche, il y a eu de très nombreux retards. La direction de la compagnie accusait les pilotes de choisir les routes les plus longues pour relier Tel Aviv à New York afin de dépasser les 12 heures de vols et ainsi toucher un bonus.