Immobilisation de Boeing 787-8 : Air Austral affrète deux appareils en urgence

Alors qu’Air Austral lance ce samedi 15 juin un programme de 7 vols directs par semaine entre Mayotte et Paris, l’un des 2 Boeing 787-8 de la compagnie est toujours cloué au sol pour des raisons de sécurité. Pour faire face au problème, Air Austral va affréter deux appareils provenant d’autres compagnies.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none}

Le 3 juin dernier, la compagnie Air Austral était contrainte à l’immobilisation de l’un de ses 2 Boeing 787-8  en raison d’un problème au niveau des ailettes de l’un des moteurs, ce pour une durée de minimum 2 mois. Cette défaillance technique n’est pas un fait unique sur ce modèle d’avion, plusieurs compagnies comme Singapore Airlines ayant également dû immobiliser un de leurs Boeing 787 pour la même raison.

 

Ce samedi 15 juin, la compagnie réunionnaise lance un programme de 7 vols directs entre Mayotte et Paris CDG, programme rendu compliqué par l’immobilisation du Boeing. Mais la compagnie est parvenue à affréter deux appareils pour l’aider à assurer cet engagement. Dès le 16 juin, un Airbus A330 de la compagnie française Aigle Azur sera utilisé par Air Austral. Comptant 287 places (19 en Affaires), l’appareil sera utilisé pour la liaison Mayotte-Paris et fera une escale technique d’une heure au Kenya. Il pourra également être utilisé pour assurer des vols entre Mayotte et La Réunion. À partir du 1er juillet, un autre Airbus A330, provenant lui de la compagnie espagnole Wamos, sera disponible pour Air Austral. Pouvant accueillir 266 passagers (dont 24 en Affaires), il assurera les liaisons entre La Réunion et Bangkok, entre Mayotte et La Réunion, et entre Paris et Mayotte (avec escale technique d’une heure à Nairobi, au Kenya).

 

Dès le samedi 15 juin, un vol quotidien sera assuré entre Mayotte et Paris à l’occasion de la période estivale. Les trajets dureront 9 heures 50, voire 10 heures 50 si le voyage s’effectue à bord de l’un des deux avions affrétés, en raison d’une escale technique obligatoire au Kenya.