L’aéroport de Berlin nécessite un milliard de plus !

Entre retards et travaux supplémentaires, le nouvel aéroport Willy Brandt de Berlin va demander un milliard d'euros de plus avant de faire décoller le moindre avion, peut être en 2020. Le gouffre se creuse pour les investisseurs...

Attendu en 2012 mais jamais conforme aux besoins et à la sécurité, le futur nouvel aéroport de Berlin pourrait ouvrir en 2020 mais il a besoin d'un milliard d'euros de financements supplémentaires avant de pouvoir être mis en service, selon le journal Bild am Sonntag.

Le journal allemand calcule que le coût de construction et le manque à gagner lié aux reports successifs représentent 25 millions d'euros par mois, soit un besoin de financement de 750 millions d'euros d'ici la mise en service désormais prévue en octobre 2020. Mais il faut également financer les travaux de la plate-forme et accélérer son expansion puisque sa capacité initiale de 27 millions de passagers s'avère d'ores et déjà insuffisante puisque les aéroports existants de Tegel et Schönefeld ont accueilli 33 millions de voyageurs en 2016.

Il reste à trouver comment boucler le budget. La direction de la société publique Flughafen Berlin Brandenbourg (FBB), qui exploite les aéroports de la capitale allemande, aurait informé son conseil de surveillance avant Noël. Selon Bild am Sonntag, elle pourra obtenir un maximum de 400 millions d'euros de prêts mais les actionnaires de FBB - les Länder de Berlin et du Brandebourg ainsi que l'Etat fédéral - sont en désaccord sur le reste du financement. Le président du directoire de FBB a fait savoir en décembre que le conseil de surveillance débattrait du sujet au début mars.