Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


L'hôtellerie suisse a progressé de 4,6% cet hiver


L'hôtellerie suisse se porte bien. Elle a enregistré 16,5 millions de nuitées au cours de la saison touristique d'hiver (novembre 2017 à avril 2018), soit une augmentation de 4,6% par rapport à la même période de l'année précédente. La demande étrangère affiche la plus forte croissance avec une augmentation du nombre de nuitées de 5,6%.



Selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'hôtellerie suisse présente globalement une hausse du nombre de nuitée de 4,6% lors de la saison hivernale. Dans le détail, la clientèle suisse affiche une croissance du nombre de nuitées de +3,5% (264 000) entre novembre 2017 et avril 2018 . De leur côté, les hôtes étrangers totalisent une progression de 460 000 nuitées (+5,6%).

Les clients venant du continent européen représentent la plus forte croissance absolue avec une hausse correspondant à 246 000 nuitées (+4,4%). L'Allemagne a généré 66 000 nuitées supplémentaires (+3,9%), "soit la plus importante progression absolue de tous les pays de provenance étrangers", précise l'institut helvétique. Suivent le Royaume-Uni (+25 000 / +3,3%) et la France (+21 000 / +3,5%). En revanche, l'Autriche enregistre un repli de 7100 nuitées (-4,4%).

Les nuitées des hôtes asiatiques affichent une croissance importantes, avec 131 000 unités supplémentaires (+8,7%). Parmi les pays de ce continent, la Chine (sans Hong Kong) engendre une augmentation de 36 000 nuitées (+9,0%). Suivent l'Inde (+14 000 nuitées / +9,2%) et la République de Corée (+12 000 / +8,7%). Les nuitées des Pays du Golfe connaissent également une hausse. La demande en provenance du continent américain progresse également (+64 000 / +6,8%). Les États-Unis génèrent une croissance de 35 000 nuitées (+5,3%). Enfin, les continents océanique (+13 000 nuitées / +10,8%) et africain (+7100 / +5,9%) suivent la même tendance.