La SNCF teste l’affichage à 30 minutes

Pour essayer d'améliorer la ponctualité des trains, la SNCF teste l'affichage du quai une demi heure avant le départ en gares de Lyon et de Montparnasse.

Certaines solutions peuvent être peu coûteuses pour essayer d'améliorer la ponctualité, et la SNCF fait feu de tout bois face aux critiques des dernières semaines. Parmi les pistes, la SNCF teste donc l’impact d’un affichage des voies en gare 30 minutes avant le départ, au lieu de 20. Si le train est déjà à quai, les voyageurs ont ainsi 10 minutes de plus pour s’installer. S'il ne l'est pas, cela peut permettre au moins l'information des voyageurs qui n'auraient pas à courir pour chercher le quai d'embarquement. "Grâce à cette nouvelle organisation, nous espérons que nous pourrons fermer les portes quelques secondes avant l'heure prévue et partir à ‘heure zéro' , affirme la compagnie ferroviaire.

Le test se limite pour l'instant aux trains à fort taux d’occupation dans les gares de Lyon et de Montparnasse. En fonction du résultat, cette nouvelle formule pourrait être adoptée à toutes les gares dites "d'origine", les gares où les trains débutent leur liaison.