La fin des code-share Air France / Alitalia

Selon Airlineroute, Alitalia mettra fin le 26 mars aux accords de partage de codes avec Air France-KLM sur les quatre routes reliant Rome-Fiumicino et Milan-Liantes à CDG et Amsterdam-Schiphol.

Sous couvert de restructuration, c’est la fin d’une alliance stratégique pour Air France comme pour Alitalia qui s’ébauche. Annoncée depuis plusieurs semaines, la rupture commence par la fin des accords de partage de codes sur Rome et Milan-Linate pour Air France comme pour KLM.

Par ailleurs et selon la presse italienne, le conseil d’administration d’Alitalia devrait approuver d’ici la fin de la semaine un "plan d’affaires de re-lancement proposé suite aux travaux du conseiller indépendant Roland Berger". Hors emploi, le plan de réduction des coûts atteindrait 160 millions d’euros d’économies en 2017. Le programme : développement du réseau long-courrier, réaménagement du court et moyen courrier sur les lignes rentables, renforcement des partenariats aériens existants (mais d’évidence, pas avec AF-KLM). Côté emploi, la fourchette des estimations de réduction d’effectifs est large puisqu’elle se situe 700 et 2000 postes menacés.