Le Zika inquiète l’OMS, les compagnies aériennes commencent à prendre des dispositions

L'épidémie de Zika qui touche l'Amérique latine ainsi que les caraïbes dont la Martinique et la Guyane, se propage et inquiète l'Organisation Mondiale de la Santé. Selon ses estimations, entre 3 et 4 millions de personnes pourraient être touchées cette année. Face à l'expansion de la maladie, transmise par les moustiques, l'OMS a décidé de tenir une réunion d'urgence le 1er février. Certaines compagnies aériennes ont mis en place des mesures commerciales.

Les experts conviés à la réunion de l'OMS du 1er février 2016 devront décider si l'épidémie de Zika constitue "une urgence de santé publique de portée internationale". L'organisation mondiale craint entre autres une "possibilité d'une propagation au niveau international". La maladie est bénigne : les symptômes sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées, et se manifestent dans les trois à douze jours qui suivent l'infection. Mais elle inquiète de plus en plus les pays touchés comme le Brésil car elle est soupçonnée de provoquer un grave malformation congénitale chez les fœtus.

Plusieurs compagnies aériennes comme Delta, American et United ont pris des dispositions pour leurs passagers qui souhaitent annuler leur voyage. En France, Corsair propose aux femmes enceintes ou aux personnes voyageant avec des enfants de reporter ou annuler leur vol vers la Guadeloupe et la Martinique sans frais. Air Caraïbes permet aux femmes enceintes et leurs accompagnants de reporter le voyage. Air France n'a pas encore communiqué sur le sujet.

Pour éviter le Zika
Les voyageurs d'affaires doivent penser à mettre les classiques produits répulsifs contre les moustiques et utiliser une moustiquaire, même si le moustique Aedes, responsable de la transmission de la maladie, a une activité principalement diurne avec une recrudescence d’activité le matin et en fin de journée selon le ministère de la santé.