Le gouvernement annule la hausse des taxes sur les carburants

La hausse des taxes sur les carburants prévue au 1er janvier n'aura finalement pas lieu. C'est le ministre de la Transition Écologique, François de Rugy, qui l'a annoncé .

Le gouvernement n'aura pas attendu deux jours pour se contredire. Alors que mardi,à l'Assemblée, le Premier Ministre avait annoncé la suspension pour six mois de la hausse des taxes sur les carburants, hier soir, le ministre François de Rugy a finalement dit le contraire lors d'un débat télévisé avec quelques "gilets jaunes" diffusé mercredi 5 décembre sur BFM TV. "Le président, je l'ai eu au téléphone il y a quelques minutes", a déclaré le ministre de la Transition Ecologique. "Il m'a dit : Les gens ont eu l'impression qu'il y avait une entourloupe, qu'on leur disait que c'est une suspension, mais hop, ça reviendra après". "Le président et le Premier ministre ont souhaité de concert que la hausse de la taxe carbone prévue dans le budget 2019 soit supprimée", a-t-il annoncé.

Toutefois, cette hausse de la taxe carbone devrait être remplacée par une autre mesure. "Le débat citoyen et parlementaire des semaines et des mois à venir devra permettre de trouver les solutions et les financements qui répondront aux enjeux de la transition écologique, solutions qui devront préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens", a précisé l'Élysée.