Les trottinettes électriques interdites de trottoir à Paris

Anne Hidalgo, la maire de Paris, l'avait évoqué au début du mois de juin, c'est désormais officiel : les trottinettes électriques disponibles en free-floating sont désormais interdites de stationnement sur les trottoirs parisiens.

Ces petits engins à deux roues étaient jusqu’à présent tolérés sur les trottoirs à condition qu'ils ne gênent personne. Désormais, leur stationnement est "interdit et considéré comme gênant" sur tous les trottoirs, mais aussi sur les aires piétonnes, et la chaussée de toutes les rues, précise l’arrêté qui vient d'être publié au Bulletin officiel de la ville de Paris. Ils sont maintenant obligés d'utiliser uniquement les places de stationnement sur la chaussée, à partager avec les voitures et autres engins roulants. 

La présence massive des trottinettes électriques dans l'espace urbain "crée des difficultés en matière de stationnement et génère des conflits d’usage de l’espace public", souligne la Mairie de Paris pour justifier son arrêté. Le stationnement de ces engins "est de nature à entraver de manière significative le cheminement des piétons, occasionnant des risques de chute, notamment pour les personnes en situation de handicap visuel", ajoute le texte. Dans ces conditions, il est nécessaire de restreindre le stationnement des trottinettes "aux seuls endroits adaptés à leurs caractéristiques", conclut la Mairie.

La circulation des trottinettes sur les trottoirs pourrait de même être interdite au niveau national. La ministre des transports Elisabeth Borne a promis un décret qui devrait entrer en vigueur en début d'automne.