Les voyageurs d’affaires prennent du bon temps, mais ne veulent pas que cela se sache!

174

Les plannings des déplacements professionnels sont souvent chargés mais il n'est pas impossible de trouver un peu de temps pour profiter des attraits de la destination. Selon une étude de National Car Rental, 8 voyageurs d'affaires américains sur 10 arrivent à se dégager du temps pour une pause bleisure. Mais ils sont peu nombreux à le dire à leur patron ou leurs collègues.

Le Bleisure est au centre de nombreux projets, échanges et sondages du secteur du Business Travel ces dernières années. Toutefois, s'accorder du bon temps pendant un voyage d'affaires semble encore un sujet tabou dans l'esprit des collaborateurs.

Selon l'étude "State of Business Travel" de National Car Rental qui a interrogé 1000 voyageurs d'affaires américains fréquents fin 2017, 8 sondés sur 10 s’octroient du temps pour des activités personnels ou loisirs pendant leur mission. Mais beaucoup le gardent pour eux.

En effet, 38% ont indiqué qu'ils ne parlaient pas de leurs expériences bleisure à leur patron. 4 personnes sur 10 n'en discutent pas non plus avec ses collègues. Et ce bon temps est vraiment personnel pour certains puisque près d'un tiers (31%) n'en parlent pas à leur moitié! De plus et pour un quart des sondés, il n'est pas question de frimer sur les réseaux sociaux puisqu'ils évitent de poster des contenus sur leurs activités lorsqu'ils sont sur la route.

Ce silence ne semble pas être vraiment lié à la culpabilité puisque 80% des sondés estiment qu'ils méritent d'avoir une pause pendant leur mission et 82% s'attendent à avoir le soutien de leur patron sur cette question. La génération Y est celle qui attend le plus de soutien du management de leur entreprise avec 88% (vs 82% pour la génération X et 78% pour les Baby Boomers).

79% des voyageurs d'affaires reconnaissent que leurs supérieurs les aident à prendre du bon temps pendant un déplacement. Cependant, plus de patrons estiment soutenir leurs employés dans cette démarche. 92% des 750 managers interrogés disent aider leurs voyageurs d'affaires à s'accorder des pauses bleisure.

Un conflit intérieur pour les Millenials
Les Millenials sont les employés qui s'accordent le plus de bon temps pendant les déplacements pros. 55% le font souvent ou toujours et 80% disent au moins parfois. Toutefois, les hommes de cette génération semblent avoir quelques difficultés à assumer ces pauses loisir. Ils sont deux fois plus nombreux que les femmes du même âge à dire qu'ils devraient éviter de s'amuser pendant les missions (41% vs 20%).

De leur côté, les voyageuses d'affaires millenials assument plutôt bien leur pause détente. Toutes générations confondues, elles sont les plus enclines à raconter à leur encadrement qu'elles se sont amusées pendant leurs déplacements professionnels (68%).