Lufthansa embarque des électrocardiographes à bord de ses vols

Les problèmes cardiaques sont une cause fréquente d'incidents médicaux à bord des avions, mais la nouvelle technologie introduite par Lufthansa permet un diagnostic précoce plus rapide et plus facile.

Le transporteur allemand a introduit un système mobile d'électrocardiogramme (ECG) dans tous ses avions long-courriers qui permet aux agents de bord sans expertise cardiologique d'enregistrer et d'envoyer au sol les résultats des tests.

La compagnie aérienne, qui a testé cet équipement sur sa flotte d'Airbus A380, affirme que le système CardioSecur ne pèse que 50 grammes et consiste en une application sur l'appareil mobile d'un agent de bord - dans ce cas un mini-iPad - avec un sac avec un câble ECG et quatre électrodes jetables.

Cela commence par l'établissement d'une connexion Internet via le Wi-Fi embarqué avant de démarrer l'application et de fixer les électrodes sur le haut du corps du passager malade.

L'application enregistre alors un électrocardiogramme complet et d'autres paramètres tels que l'âge, le poids, le sexe, la tension artérielle et la saturation en oxygène sont recueillis par l'équipage.

Ces données sont transférées de l'application à la hotline du partenaire médical de Lufthansa, International SOS (ISOS). Où des experts peuvent l'évaluer et conseiller l'équipage. Il peut également être utilisé par tous les médecins à bord de l'avion.