Lufthansa rachète Brussels Airlines pour 2,6 millions d’euros

Il y a eu des négociations serrées, elles ont finalement abouti au profit de Lufthansa qui doit racheter la semaine prochaine Brussels Airlines en ne mettant que 2,6 millions d’euros sur la table pour les 55% des parts qui lui manquaient.

C’est une info du quotidien belge L’Echo : la compagnie aérienne Lufthansa et Brussels Airlines scelleront le 15 décembre prochain le rachat définitif par le groupe allemand de l’entité belge SN Airholding, la structure faîtière qui détient BA. Il y a eu des négociations serrées ces dernières semaines entre Lufthansa et les actionnaires minoritaires que sont Engie, Rossel ou BNP Paribas pour le niveau du prix de rachat de la totalité des actions mais le groupe allemand n'a pas cédé sur le prix, faisant valoir qu'il avait investi 45 millions d'euros pour renflouer la compagnie au moment où elle en avait besoin. Lufthansa déboursera finalement ce qu'elle avait proposé pour le rachat des 55% de la holding belge, à savoir 2,6 millions d’euros. C'est au total 68 millions d'euros qui ont été mis sur la table par Lufthansa depuis 2008 pour le rachat de la holding belge.

Selon le quotidien économique, le CEO Bernard Gustin restera aux commandes de l’entité belge, tandis qu’Etienne Davignon en restera président.

La compagnie aérienne va conserver son nom pendant au moins deux ans, selon L’Echo qui souligne que Lufthansa a bel et bien l’intention de conserver l’image, la réputation et le réseau de la compagnie belge comme hub africain en Europe à côté de Francfort. En revanche, aucun engagement de Lufthansa en ce qui concerne l’emploi. Les autorités (la Région wallonne et la Société régionale d’investissement de Wallonie) doivent encore donner leur accord au rachat.