Pépy prend publiquement la défense des cheminots

Dans une tribune publiée par Le Monde, Guillaume Pepy affirme : "Ma conviction profonde est que la SNCF doit se réinventer". Le président du directoire de la SNCF considère que la réforme annoncée par le gouvernement peut être « une formidable aventure » pour l’entreprise et pour les cheminots. Et en profite pour tordre le coup à quelques fausses rumeurs sur le statut des cheminots.

"Je connais peu de privilégiés qui font les trois-huit, qui travaillent régulièrement les dimanches et les jours fériés, quelles que soient les conditions climatiques. Je ne connais pas de planqués qui vont tous les jours au contact de milliers de clients, parfois dans des conditions difficiles. Je ne connais pas d’égoïstes qui reviennent sur leur lieu de travail en dehors de leurs horaires, pour remettre le service en marche et aider les voyageurs en cas de crise". Cette tribune est partiellement réservée aux abonnés du Monde, mais ce qui est lisible par tous est éloquent.