Réfection de la piste 3 d’Orly : un impact limité sur le trafic

Aéroports de Paris entame cet été la réfection de la piste 3 d'Orly. Les travaux débutent le 18 juillet et devraient durer jusqu'au 2 décembre.

Certains riverains auront encore de bonnes raisons de se plaindre de nuisances liées à la déviation de couloirs aériens cet été. Cela fait en effet trois ans que le gestionnaire des aéroports parisiens a engagé, pendant la période estivale, des travaux de réfection de ses pistes, en l'occurence les années précédentes celle numéro 4, l'une des plus utilisées de la seconde plateforme aéroportuaire francilienne.

Les travaux de réfection de la piste 3 commencent le 18 juillet et dureront 18 semaines. Ils auront toutefois un impact limité sur le trafic. Selon Régis Lacoste, directeur de l'aéroport d'Orly, le nombre de mouvements par jour devrait passer à 680 – soit environ 40 à 50 par heure - contre 800 habituellement. «
Les compagnies aériennes ont été prévenues de longue date et ont pu adapter leurs programmes. On leur a, entre autres, proposé de déplacer certains vols à Roissy. Il devrait y avoir quelques retards mais uniquement fin juillet et fin août, au moment des pics de trafic», prévoit Jean-Pierre Sauvage, président du BAR (Board of Airlines Représentative) France, la plus ancienne association de défense des intérêts des compagnies aériennes.

Le trafic sera surtout perturbé cet été car les travaux portent sur l'intersection avec la piste 2 qu'elle croise et qui va devoir fermer elle aussi, jusqu'au 2 septembre (voir visuel).


Les compagnies aériennes auraient des consignes pour accélérer autant que possible les manœuvres sur les pistes, par un freinage maximum à l'atterissage, et par le rolling takeoff (aucun arrêt avant le décollage). Jean-Pierre Sauvage rappelle volontiers que «ces opérations sont très maitrisées et n'engagent en rien la sécurité.». Rappelons que la piste 4 déjà refaite est longue et les dégagements de bretelles fréquents et aisés.

Vincent de Monicault