Refonte complète pour le RER D à compter du 9 décembre

247

La SNCF et IDF Mobilités lancent un nouveau plan pour améliorer le quotidien des usagers du RER D à partir du 9 décembre. 10 millions d'euros annuels supplémentaires seront alloués à la ligne.

Avec ses 197 km de ligne, le RER D transporte chaque jour 650 000 voyageurs quotidiens. Souvent pointée du doigt pour son manque de ponctualité, les incidents à répétition et un itinéraire compliqué, la SNCF et IDF Mobilités ont décidé de prendre un main cette ligne mal aimée des franciliens.

Dès le 9 décembre prochain un plan d'action(s) sera mis en place comprenant : la suppression des 5 branches, de nouveaux horaires, de nouvelles dessertes et une exploitation entièrement repensée. L'objectif : gagner en régularité et améliorer le quotidien des voyageurs.

Désormais, il n'y aura plus que 3 branches contre 5 auparavant (Ris-Orangis à Corbeil ; Corbeil à Malesherbes ; Melun à Corbeil). Cette nouvelle organisation aura comme impact une meilleure gestion des circulations ferroviaires, mais aussi la mise en place d'un système de correspondances dans les gares de Corbeil, Viry et Jusivy.

De nouveaux trains vont également être mis en service pour répondre à la demande et à la croissance de fréquentation de la ligne, dont des Regio 2N à partir de 2019 . Ainsi, la branche Melun sera renforcée pendant l'heure la plus sollicitée le matin par l’introduction de 3 trains entre Sénart et Paris. La réorganisation des circulations à Corbeil permettra quant à elle de doubler la fréquence entre Paris et les gares du Plateau. S’agissant de la branche Malesherbes, la concertation organisée avec les utilisateurs de la ligne aura permis d’identifier une forte attente et d’allouer ainsi des moyens conséquents pour accroître de 15% le nombre de trains sur cette branche en semaine, en se focalisant notamment sur les heures de pointe élargies. Pendant le week-end, l’offre sera renforcée avec des rames plus longues en journée, deux trains en plus le dimanche matin sur la branche Melun, 2 trains par heure en plus entre Gare de Lyon et Villiers le Bel le dimanche en deuxième partie de journée.

Cette nouvelle offre permettra, selon IDF Mobilités, d'augmenter la ponctualité (25% de retards en moins) et de réduire la suppression de train. L'objectif : atteindre un taux de ponctualité de 90% pour les branches de la Vallée et Malesherbes et de 95% pour la Littoral, contre 84,6% actuellement.

En gares, de nombreux dispositifs d'information et de communication seront mis à disposition pour accompagner les voyageurs durant cette réorganisation. L'offre de bus sera également renforcée pour éviter toute rupture de charge.

Nouveaux services en gares