Routiers : la mobilisation fait pchitt

Quelques rares actions seulement sur les routes pour les voyageurs d'affaires ce mardi 26 septembre : près de Marseille autour de la raffinerie, mais ce n'est pas bloquant. Il reste 160 pompes à sec sur le territoire, c'est le point le plus difficile pour l'instant.

Les syndicats CGT et FO affirment que la mobilisation continue mais sous d'autres formes, le mouvement étant sans doute désamorcé par l'annonce d'une réunion dès ce mardi matin au Ministère des transports. Un nouveau rendez-vous entre les patrons routiers et les chauffeurs est également prévu jeudi autour de la ministre du travail.

Les traces du mouvement qui se voulait massif, lundi, se lisent sur les pompes à essence encore à sec. Les automobilistes se sont rués sur les carburants dimanche et lundi matin, provoquant la pénurie alors que les blocages des raffineries sont restés très courts dans le temps. Le réapprovisionnement est organisé, il est possible de valider les stocks de votre propre station via le site internet mon-essence.fr, mis à jour en temps réel.

Quant à la suite du mouvement, il reste à savoir si les organisations syndicales seront assez puissantes pour relancer le mouvement si les discussions aux ministères ne leur conviennent pas.