Ryanair prévoit toujours des bénéfices records malgré les annulations

Si Ryanair a souffert d'un "bad buzz" important par ses annulations en série annoncées en septembre, la low-cost maintient ses prévisions d'un bénéfice après impôt compris entre 1,4 et 1,45 milliard d'euros pour l'exercice 2017/18.

Ryanair enregistre de très bons résultats sur le 1er semestre de son exercice fiscal 2017/18. Le bénéfice après impôt a grimpé de 11% pour atteindre 1,293 milliard d'euros. Son chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de 7% à 4,425 milliard d'euros. Le trafic passagers a également progressé de 11% pour atteindre 72,1 voyageurs.

Toutefois, il est à remarquer que la période analysée est peu affectée par les annulations en cascade de septembre, puisque la plupart ont été effectuées sur les vols du 2ème semestre.

Malgré la suppression des vols, Ryanair maintient son objectif d'un bénéfice après impôt compris entre 1,4 et 1,45 milliard d'euros pour l'exercice 2017/18 qui se clôturera en mars prochain. La low-cost a revu à la baisse son objectif de trafic tablant sur 129 millions de passagers contre 131 millions précédemment. Toutefois, ce ralentissement de la hausse du trafic devrait être compensé entre autres par une baisse des tarifs aériens moins importante. Elle prévoit une réduction des prix des billets comprise entre -4% à -6% contre -5% à -7% auparavant.