Ryanair veut fermer définitivement sa base des Pays Bas

Ryanair veut licencier tout son personnel basé à l'aéroport néerlandais d'Eindhoven. La low-cost évoque de mauvais résultats économiques pour justifier sa demande auprès de l'UWV, organisme chargé de délivrer les permis de licenciement aux Pays-Bas.

Ryanair qui avait fermé sa base d'Eindhoven pour l'hiver en novembre dernier, va encore plus loin. Elle veut mettre un terme définitif à ses opérations aux Pays Bas. La low-cost a approché l'UWV, organisme chargé de délivrer les permis de licenciement aux Pays-Bas, pour réclamer un licenciement collectif de son personnel (16 pilotes et 15 PNC).

La compagnie irlandaise met en avant de mauvais résultats économiques pour justifier sa demande.

Les syndicats néerlandais VNV et FNV ont indiqué à la presse néerlandaise qu'ils feront appel si l'UWV donne son feu vert à l'entreprise. Le président du VNV, Joost van Doesburg, met entre autres en avant que la compagnie n'a pas fourni de données chiffrées pour étayer les raisons économiques avancées.

En octobre dernier, les pilotes avaient déjà lancé une procédure en référé pour éviter la fermeture de leur base. La justice avait alors interdit au transporteur d'imposer un transfert vers l'étranger à ses salariés.