Thaïlande: aéroports fermés et déplacements impossibles à l’approche de la tempête Pabuk

Le plus fort de la tempête tropicale est attendu vendredi dans la soirée, les autorités appellent à la plus grande vigilance .

Ceux qui ont choisi de rester dans les îles du sud de la Thaïlande sont désormais bloqués, en attendant le passage de la tempête Pabuk. En effet, "toutes les îles du golfe, notamment Koh Samui, Koh Phangan et Koh Tao, seront touchées, car Pabuk est immense ", précise le centre météorologique thaïlandais.

Résidents et touristes s’apprêtent donc à affronter Pabuk. Les autorités locales, comme les représentations françaises, conseillent la plus grande vigilance. L’ambassade de France rappelle ainsi les bons comportements à adopter en cas de tempête tropicale en Asie du Sud-Est.

Contrairement à jeudi, les deux aéroports de la région, Nakhon Si Thammarat et Koh Samui, ont été fermés et ne rouvriront pas avant samedi au mieux. Le réseau de ferries, très dense dans cette région composée d’îles paradisiaques, est lui aussi totalement à l’arrêt, empêchant ainsi tout déplacement.

Pabuk est la première tempête tropicale à frapper le sud de la Thaïlande en dehors de la saison de la mousson depuis environ 30 ans. Le plus fort de la tempête est attendu vendredi dans la soirée, bien qu’elle ne devrait pas se transformer en typhon, d’après les météorologistes.

Après avoir touché le golfe de Thaïlande, Pabuk devrait perdre en intensité au-dessus de la mer d’Andaman, où se trouvent les stations touristiques de Krabi et de Phuket, puis vers le parc national de Similan. Pabuk s’abat sur la destination alors que la saison touristique est à son plus fort. Le pays devrait accueillir plus de 40 millions de touristes en 2018.