Une passagère arrêtée à la douane avec les viscères de son mari

Les douaniers de l'aéroport autrichien de Graz ont indéniablement remporté le titre de la "découverte la plus étrange de l'année". Ils ont arrêté une passagère qui transportait avec elle des morceaux d'intestin de son défunt mari.

La passagère marocaine dont l'identité n'a pas été divulguée, avait caché sous ses vêtements deux boites en plastique. Elles contenaient des morceaux d'intestin de son mari décédé. Stoppée par la douane, elle a expliqué qu'elle apportait ces restes humains afin qu'ils soient analysés par des experts autrichiens.

Elle pense que son mari, mort lors d'une opération au Maroc, a été empoisonné. Un médecin a été appelé pour examiner les intestins mais il a indiqué qu'une véritable enquête ne pouvait être menée sans le corps.
La police a précisé que la femme n'avait pas été arrêtée car elle n'avait enfreint aucune loi. Les entrailles ont toutefois été conservées afin que soient menées d'autres investigations médico-légales.