Washington oblige Boeing à faire des modifications sur les 737 MAX

Après le crash du Boeing 737 Max d'Ethiopian Airlines, ce dimanche, qui a causé la mort de ses 157 passagers (dont 9 français) la fiabilité de l'avion est remise en cause. C'est le deuxième drame aérien avec un appareil de ce type après le crash d'un vol de la compagnie Lion Air en octobre 2018.

Les Etats-Unis vont contraindre Boeing à modifier ses appareils 737 MAX après deux accidents mortels en moins de six mois, qui ont débouché sur l'immobilisation des flottes dans un nombre croissant de pays, dont la France.

Les Etats-Unis ont décidé de ne pas clouer au sol ces avions, mais veulent obliger Boeing à procéder à des modifications du 737 MAX 8 et du 737 MAX 9. Celles-ci porteront principalement sur les logiciels du système de contrôle MCAS conçus pour éviter les décrochages de ces avions.

Le constructeur aéronautique doit effectuer ses transformations "au plus tard fin avril", selon l'ultimatum fixé par les autorités américaines.