Yespark franchit le cap des 30 000 places de stationnement

L'application de stationnement de proximité, poursuit son développement. En un an, la start-up est passée de 21 000 places de stationnement à plus de 30 000, réparties dans plus de 2 000 parkings, situés dans 400 communes françaises.

Réparties dans plus de 2 000 parkings, Yespark enrichit son maillage territorial grâce à un rythme soutenu d’ouvertures de parkings par mois - plus d’un parking par jour -, en collaboration avec les bailleurs sociaux qui sont de plus en plus nombreux à confier leurs parcs de stationnement à la startup.

Pour exemple, sur le seul mois de mars, l’entreprise a passé un accord avec 5 bailleurs sociaux pour ouvrir 2 790 places de parking à Lille et Paris - en intra-muros/agglomération.

En un an, Yespark s’est implantée dans plus de 155 nouvelles villes et permet d’être présente actuellement dans plus de 400 communes françaises.

Dans de nombreuses villes, les automobilistes sont exaspérés par la difficulté de trouver une place proche de chez eux et cela va certainement empirer dans les prochaines années, les collectivités territoriales désirant réduire progressivement le nombre de places de parking dans les rues.

A terme, verrons-nous encore des parkings en voirie ? Qu’est-que cela changerait s’il n’y avait que des parkings souterrains ?

Yespark, se donne pour défi de faire en sorte que la suppression des places en voirie sur les prochaines années se fasse en douceur pour les automobilistes, et de leur trouver une place de parking attitrée, proche de chez eux.