A la recherche d’argent frais, British Airways met en vente des objets de ses B747

Après avoir annoncé, en juillet dernier, le retrait de ses 32 Boeing 737 de sa flotte, British Airways, dont les comptes sont dans le rouge, passe maintenant à la vente d’objets utilisés à bord. Quand on ne peut pas prendre l’avion, pourquoi ne pas rapporter un bout de l’avion chez soi ?

En raison de la pandémie de Covid-19 et de la baisse du nombre des voyages, British Airways annonçait au début de l’été le départ à la retraite de ses 32 B747 dont le retrait était initialement prévu pour 2024.

Afin de faire rentrer un peu de cash dans les caisses vides, la compagnie britannique passe maintenant à la vente d’objets utilisés dans ses « Jumbo jets ». Flûtes à champagne et vaisselle utilisées en première classe, chaussons, ou encore couvertures figurent parmi les articles proposés « pour recréer une expérience de vol magique à la maison« , indique le transporteur dans un communiqué. Les collectionneurs peuvent aussi acquérir des objets utilisés dans le Boeing 747 tels que des chariots.

Le groupe aérien IAG, propriétaire de British Airways et Iberia, totalise 5,6 milliards d’euros de pertes depuis le début de l’année, dont 1,3 milliard d’euros au troisième trimestre. Pour faire face à cette baisse de revenus, le groupe a annoncé un vaste plan de restructuration comprenant 13 000 suppressions de postes chez British Airways.