B737 Max : Boeing poursuit l’indemnisation des familles des victimes

Après les accidents mortels du vol 610 de Lion Air et du vol 302 d’Ethiopian Airlines, au cours desquels 346 personnes ont perdu la vie dans des avions Boeing 737 MAX, la compagnie a lancé le Fonds d’assistance financière Boeing pour les victimes, doté de 100 millions de dollars.

- Publicité -

En septembre 2019, il a été annoncé que les premiers 50 millions de dollars seraient utilisés pour aider les familles touchées par les décès, chaque famille recevant un paiement de 144 508 dollars dans le cadre de l’aide.

Ce mardi, Boeing a déclaré que les 50 millions de dollars restants seront versés à des œuvres de charité ; les organisations qui recevront les dons seront choisies par les familles des passagers qui ont péri dans les deux catastrophes.

L’avionneur déclare : « Après des mois de discussions approfondies avec les familles des victimes, les représentants du gouvernement, les dirigeants communautaires et d’autres personnes, nous avons déterminé que la meilleure façon d’avancer, tant pour les personnes qui ont perdu des proches que pour les communautés touchées par ces accidents, est de donner aux familles le pouvoir de décider de l’affectation de ces fonds. Grâce à ce don, nous espérons que les familles pourront honorer leurs proches d’une manière qui leur soit personnelle et significative, tout en créant un héritage durable dans leurs communautés à travers le monde. »

Le premier accident s’est produit le 29 octobre 2018, l’avion appartenant à Lion Air s’était écrasé 12 minutes après son décollage. Moins de cinq mois plus tard, le 10 mars 2019, un autre 737 MAX exploité par Ethiopian Airlines a également connu le même sort, dans les deux cas sans aucun survivant.