Bientôt une symphonie dans le métro de New York ?

Alors que la SNCF va mettre en place des portiques de contrôle des billets TGV sur les quais de Montparnasse et Marseille, le musicien James Murphy - ancien membre du groupe LCD Soundsystem – veut lui mettre en place des portiques musicaux dans le métro de New-York. De quoi égayer les voyages d'affaires à Manhattan !

James Murphy souhaite que les bips des tourniquets du métro new-yorkais soient remplacés par des notes. Chaque appareil aurait sa propre note et chaque station sa propre identité sonore. Ainsi le passage des usagers dans les portiques créerait une musique. Le musicien estime ainsi que les heures de pointe, habituellement plutôt stressantes pour les passagers, deviendraient «le moment le plus agréable de la journée dans le métro». Ce projet, porté par le musicien, DJ et producteur depuis une vingtaine d'années, a déjà été rejeté par le Metropolitan Transportation Authority (MTA), organisation en charge des transports de la grosse pomme. Une des raisons invoquées était que le bip distinctif du tourniquet permet aux aveugles de s'orienter dans les stations.

Toutefois, James Murphy a obtenu un nouveau soutien. La marque de bières Heineken s'est alliée à la démarche dans le cadre de sa campagne "Open Your City" dont l'objectif est d'améliorer la vie citadine. Ainsi une campagne de soutien au projet a été lancée sur Twitter avec le message I support #SubwaySymphony. En outre, une série de vidéos va être publiée sur le site dédié subwaysymphony.heineken.com/. Elles présenteront le projet et répondront aux interrogations du public et des autorités.