Angleterre, Portugal, Autriche, Grèce : l’Europe se reconfine !

La France est entrée dans une nouvelle phase de confinement jeudi dernier. Elle est loin d’être la seule en Europe. Passage en revue des mesures appliquées dans les différents pays concernés.

. Autriche. Le pays reconfine à compter de ce mardi et ce jusqu’à (au moins) fin novembre. Un couvre-feu est instauré et les restaurants, hôtels, lieux culturels et sportifs ferment durant cette période.
. Portugal. Un nouveau confinement partiel est mis en place à partir de mercredi. Comme en France, les déplacements sont autorisés pour aller travailler si le télétravail n’est pas possible. La fermeture des commerces est fixée à 22 heures.
. Angleterre. Un reconfinement est instauré à compter de jeudi et jusqu’au 2 décembre. Les restaurants, cafés et pubs sont fermés sauf pour la vente à emporter. Les écoles restent ouvertes. Le Pays de Galles est déjà confiné, et l’Irlande du Nord en confinement partiel.
. Grèce. Le pays se reconfine partiellement ce mardi, à Athènes et dans les grandes villes du pays, avec la fermeture des bars et restaurants, salles de sports et lieux culturels. Un couvre-feu nocturne est instauré.
. Belgique. Le Royaume est reconfiné à compter de ce lundi 2 novembre et (au moins) jusqu’au 13 décembre. Comme en France, les magasins « non-essentiels » ont fermé. Les rassemblements dans l’espace public sont limités à 4 personnes. Le télétravail reste obligatoire là où c’est possible. Les frontières restent ouvertes, mais les voyages sont fortement déconseillés. Le couvre-feu « fédéral » est maintenu entre minuit et 5 heures du matin.
. Irlande. L’île est reconfinée depuis le 21 octobre et pour au moins six semaines. Les écoles restent toutefois ouvertes.
. Suisse. La ville de Genève a décidé ce dimanche la fermeture des bars, restaurants et commerces non essentiels.
. République tchèque. Le pays a reconfiné depuis le 14 octobre, les écoles, bars et restaurants sont fermés.

Plusieurs pays d’Europe, plutôt que le reconfinement, optent pour des mesures (un peu) moins contraignantes.
. Italie. Le gouvernement italien a mis en place un semi-confinement, soit un couvre-feu nocturne national, avec fermeture des bars et restaurants à 18 heures (ainsi que les salles de sports et lieux culturels) et des restrictions de voyages vers des régions classés à haut risque sanitaire. Un confinement est envisagé dès ce mardi dans les grandes villes de la péninsule, notamment Milan et Naples.
. Allemagne. Un nouveau confinement n’est pas prévu à court terme mais des mesures ont  été prises pour ralentir la propagation de l’épidémie dès ce 2 novembre et pour un mois, soit les fermetures des bars, restaurants et salles de sports. A noter que le canton de Berchtesgaden (Bavière) a décidé de reconfiner.
. Pays-Bas. Les restaurants et cafés sont fermés depuis le 14 octobre. Il n’est pas possible de recevoir plus de trois personnes chez soi. Les écoles restent ouvertes.
. Espagne. La péninsule s’emploie à éviter le reconfinement. Alors que l’état d’urgence sanitaire est décrété depuis quelques jours sur tout le territoire, certaines régions ont opté pour le bouclage – dont Madrid, la Catalogne et l’Andalousie, confinant l’immense majorité des Espagnols dans leurs régions
.