Covid-19 : La Chine demande un système mondial de code QR pour contrôler la santé des voyageurs

Afin de permettre la reprise des vols internationaux, le président chinois demande la mise en place d’un mécanisme mondial basé sur les QR codes afin de pouvoir contrôler l’état de santé des voyageurs. Les défenseurs des droits de l’homme préviennent que ces codes pourraient être utilisés pour « un contrôle et une exclusion politique plus larges. »

Le président chinois précise que les codes pourraient être utilisés pour reconnaître « les certificats sanitaires basés sur les résultats des tests « , selon l’agence de presse chinoise Xinhua. 

Xi Jinping n’a pas donné plus de détails sur la manière dont le programme de voyage pourrait fonctionner, ni sur le fait qu’il serait calqué sur les applications chinoises de codes QR, qui ont été utilisées pour aider à contenir le virus sur le territoire chinois. « Nous espérons que d’autres pays rejoindront ce mécanisme« , a-t-il précisé.

Les codes QR sont des codes à barres qui peuvent être lus par les téléphones portables. Dans le cadre du système mis en place par la Chine depuis février, les utilisateurs reçoivent un code de santé de type feu de circulation, avec un code vert permettant à une personne de voyager librement, et un code orange ou rouge indiquant qu’ils doivent être mis en quarantaine pendant deux semaines maximum.

Dans un tweet, le directeur exécutif de Human Rights Watch, Kenneth Roth, a exprimé sa prudence face à la proposition du dirigeant chinois. « Une focalisation initiale sur la santé pourrait facilement devenir un cheval de Troie pour une surveillance et une exclusion politique plus larges« , a-t-il déclaré.

La ville de Hangzhou a déclaré qu’elle prévoyait de faire une version permanente du logiciel basé sur le code QR, qui serait utilisé pour attribuer aux citoyens un score personnel basé sur leurs antécédents médicaux, leurs bilans de santé et leurs habitudes de vie.