Covid worldwide – L’essentiel du 28 juillet

Covid worldwide - L'essentiel du 28 juillet

Chaque jour, l'actualité de la pandémie dans le monde, entre confinement, déconfinement et reconfinement, victoires, échecs, craintes et espoirs...

L'essentiel du jour

  • A date du 27 juillet au soir, dans le monde, environ 16,33 millions de cas officiellement recensés et environ de 650.000 décès liés au Covid-19.
  • International : L'inquiétude est générale face à l'épidémie qui continue de s'étendre dans le monde avec plus de cinq millions de nouveaux cas détectés depuis le 1er juillet, soit plus d'un tiers du nombre total de cas déclarés. 
  • C'est pourquoi, face à la menace d'une deuxième vague, les autorités de plusieurs pays d'Europe ont durci ces dernières semaines leurs mesures sanitaires. En termes de recrudescence, voici le quinté perdant : Belgique : +149% de cas quotidiens moyens durant la semaine passée par rapport à la précédente ; Espagne : +92% ; France : +55% ; Allemagne : +33% ; Italie : +23%.
  • Le Brésil de Bolsonaro bien-sûr mais aussi le Guatemala, le Pérou ou encore le Venezuela : avec plus de 4,34 millions de malades, l'Amérique latine et les Caraïbes sont devenues la région du monde ayant recensé le plus grand nombre de contaminations au Covid-19. C'est la première fois que le nombre d'infections dans cette région dépasse celui de l'Amérique du Nord. 
  • Le Maroc enregistre une forte hausse des cas, près de 1 500 ont notamment été recensés ce week-end. Pour éviter une recrudescence de l'épidémie, le gouvernement à durcit ses mesures de confinement dans les grandes villes du pays à l'approche de l'Aïd (le week-end prochain).
  • A cette occasion, l’Arabie saoudite s’apprête à accueillir le grand pèlerinage à La Mecque. Alors que l’an dernier, 2,5 millions de personnes venant du monde entier l'avaient accompli, cette année, seuls 10.000 Saoudiens et résidents étrangers du royaume sont autorisés cette année à l'effectuer.
  • Le ministre de la Santé Jens Spahn a annoncé ce lundi qu’il allait imposer des tests de dépistage pour les voyageurs revenant de « régions à risques », face à une augmentation récente des cas d’infections en Allemagne. « Nous devons éviter que les voyageurs de retour contaminent d’autres personnes sans le savoir et déclenchent ainsi de nouvelles chaînes d’infection », a-t-il déclaré le ministre dans un tweet sur son compte officiel. Pour l'heure ces "régions à risque" ne sont pas précisées.
  • France : Pour limiter les risques de contamination dans les entreprises, le gouvernement recommande aux employeurs de « constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines pour pouvoir faire face à une résurgence potentielle de l’épidémie ».