« Des protocoles » pour permettre la reprise du secteur du tourisme d’affaires

Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État chargé du Tourisme, a déclaré ce mercredi sur la chaine Public Sénat qu’il souhaitait rapidement «travailler sur des protocoles» avec les professionnels du secteur Mice.

Des concertations sont prévues la semaine prochaine entre ministres – Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, est associé à la démarche – pour dessiner les contours de protocoles permettant au secteur événementiel de redémarrer. Selon Jean-Baptiste Lemoyne, il faut se libérer des contraintes et permettre la tenue des « salons professionnels, salons d’affaires et séminaires», à défaut des salons grand public qui posent encore des difficultés, ajoutant que ce secteur compte « de grands professionnels qui savent gérer les flux ».

La démarche s’ajoute à des mesures volontaristes prises par le gouvernement. La semaine dernière, le gouvernement de Jean Castex a ainsi décidé que le chômage partiel serait indemnisé à 100% jusqu’à fin décembre pour les secteurs protégés dont la filière événementielle.

Pas sûr que cela suffise à sauver de nombreuses entreprises, faute de visibilité dans le contexte sanitaire actuel. Le secteur de l’événementiel, pratiquement à l’arrêt depuis le mois de février, a subi en effet un nouveau choc avec la reprise de l’épidémie. Les difficultés s’accumulent. Dernier exemple en date, la jauge pour les grands rassemblements, baissée récemment de 5 000 à 1 000 personnes dans plusieurs grandes villes dont Paris, Lille, Toulouse, Saint-Étienne, Lyon, Nice, Montpellier ou Rennes, alors que le secteur demandait au contraire pour qu’elle augmente…

Beaucoup d’entreprises – et notamment des PME nombreuses dans le secteur – ne survivront probablement pas sans un coup de pouce supplémentaire de l’État. D’où la mobilisation du SAE (syndicat des activités événementielles) et du collectif formé de six organisations (Coésio, Créalians, Lévénement, Sympase, Traiteurs de France et Unimev) représentant les différentes composantes de la filière.