Séminaire GBTA / Cvent – Le Mice est « prêt pour une grande résurgence dans les mois à venir »

Au cours d’un séminaire en ligne cette semaine, intitulé « Virtuel, en personne, hybride : quelle est la prochaine étape pour l’industrie des réunions », la GBTA (Global business travel association), a abordé avec Reggie Aggarwal, le PDG et fondateur de Cvent (une marketplace mondiale consacrée à l’organisation d’évènements), les préoccupations liées à l’industrie du Mice. Voici les points essentiels à retenir de ce webinaire.

Le passage nécessaire à des réunions toutes virtuelles au cours des huit derniers mois apportera des avantages à l’industrie à moyen et long terme. Les avantages des réunions virtuelles – augmentation de la participation, économies de coûts et de temps – ont permis à un plus grand nombre de participants de s’engager dans des réunions et des événements qu’ils n’auraient pas pu faire auparavant. « Les programmes de réunions et d’événements seront désormais plus puissants, les entreprises n’ayant plus une seule flèche dans leur carquois – les événements en personne – mais trois, avec l’ajout de capacités de réunions virtuelles et hybrides qui permettent aux entreprises d’élargir leur public, inaugurant ainsi ce que nous appelons l’âge d’or des événements« , a déclaré M. Aggarwal. « Les capacités d’événements virtuels ont également permis aux entreprises de conserver leur personnel chargé des réunions et des événements, ce qui les place dans une position plus forte pour redémarrer lorsque les réunions en personne reprendront. »

La technologie s’est rapidement accélérée et a ouvert la porte à des innovations passionnantes pour l’industrie. La technologie de la vidéoconférence existe depuis 10 à 15 ans, mais selon M. Aggarwal, « une croissance qui prendrait normalement 5 à 7 ans s’est produite dans les 30 à 60 premiers jours de cette pandémie, et elle se poursuivra.« 

Les premiers indicateurs montrent une perspective positive pour les réunions et les événements en 2021. De son point de vue d’initié, qui travaille avec des centaines de milliers de programmes de réunions et d’événements dans le monde entier, Cvent commence à voir des réservations pour plus tard en 2021. « Nous savons que les niveaux d’engagement des participants sont beaucoup plus élevés pour les événements en personne que pour les événements virtuels, mais je prévois que les entreprises adopteront une approche hybride – une combinaison de l’expérience en personne et virtuelle – pour assurer ce haut niveau d’engagement tout en étant en mesure d’atteindre de nouveaux participants qui ne peuvent pas, ou ne se sentent pas à l’aise, de participer en personne« , a déclaré M. Aggarwal.

« Le secteur des réunions et des événements ne va pas seulement survivre, mais aussi trouver des moyens de prospérer, au sortir de cette pandémie« , a également précisé le Pdg de Cvent. « Les gens ont manqué de contacts, dont une grande partie consiste à voir les clients et les collègues en personne, et ne sous-estimeront plus jamais la puissance de la connexion humaine.« 

Enfin, Reggie Aggarwal s’est montré relativement confiant à propos des perspectives rapides de reprise, « avec les dernières nouvelles sur les progrès réalisés pour un vaccin, notre industrie est prête pour une véritable grande résurgence dans les mois et les années à venir. »