Au Niger, l’évacuation des ressortissants français débute

1806

La France a décidé d’évacuer ses ressortissants du Niger dès ce mardi 1er août, « compte tenu de la situation à Niamey », a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Après l’escalade de violence suite au coup d’Etat militaire au Niger, la France a appelé à évacuer ses ressortissants dès aujourd’hui. Le Quai d’Orsay justifie cette décision par les «violences qui ont eu lieu contre notre ambassade avant-hier et la fermeture de l’espace aérien qui laisse nos compatriotes sans possibilité de quitter le pays par leurs propres moyens». «Cette évacuation débutera dès aujourd’hui», précise-t-il. Selon le gouvernement, une opération d’évacuation par voie aérienne est en cours de préparation depuis Niamey. Le message aux Français précise que «la date, l’horaire exact et le lieu du point de rassemblement et de départ seront communiqués le plus rapidement possible» et qu’ils devront «rejoindre le point de rassemblement» par leurs «propres moyens».

Actuellement, plus de 600 civils français se trouvent au Niger, selon le ministère des Affaires étrangères. Environ 1 500 militaires sont également déployés dans le pays.