TripActions accélère ses investissements en Europe

La société de gestion des voyages d’affaires et des dépenses ne cesse de se développer sur le Vieux Continent, annonce la signature de nouveaux contrats et l’élargissement de ses équipes, y compris en France. 

TripActions veut devenir la TMC leader en Europe. Si son objectif est particulièrement ambitieux, il faut reconnaître que l’entreprise s’est donnée ces derniers mois les moyens de sa croissance, ceci malgré l’impact de la pandémie sur le secteur du voyage d’affaires. En témoignent ses deux levées de fonds majeures cette année, qui explique en partie sa récente valorisation à 7,25 milliards de dollars.

Et l’Europe semble être aujourd’hui l’un des terrains de jeu majeurs de la TMC américaine basée à Palo Alto (Californie). On avait déjà pu le noter avec la conclusion d’un partenariat stratégique avec le pôle innovation du groupe Lufthansa début 2020. « Nous avons continué à nous développer et à investir dans la région tout au long de la pandémie en acquérant Reed & Mackay (en mai dernier, Ndr), en ouvrant plusieurs bureaux et hubs en Europe, et en acquérant des clients prestigieux dans tous les secteurs. Notre récente levée de fonds va nous permettre d’accélérer cette croissance » insiste Chris Vik, SVP of Sales EMEA de TripActions.

La signature de nouveaux contrats avec des entreprises de renom, telles que Heineken, Primark, et Springer Nature, s’ajoute en effet aux succès enregistrés dans les segment des PME, avec des boites telles que Graphcore et Gorillas Technology.

TripActions possédait déjà des bureaux à Londres et Amsterdam ; elle en a inauguré cette année de nouveaux à Dublin et en Allemagne. Et devrait officialiser son arrivée en France d’ici la fin de l’année. Un centre technologique ouvrira par ailleurs à Lisbonne en décembre prochain. Pour consolider sa présence en Europe, l’entreprise a investi cette année dans un datacenter à Francfort, afin de permettre aux entreprises européennes de stocker leurs données en Allemagne.