Kenya : l’aéroport de Nairobi menacé par une grève à partir du 5 février

Le syndicat Kenya Aviation Workers Union (KAWU) appelle tous les employés de l'aéroport de Nairobi à faire grève à partir du 5 février 2019. Cette action est organisée pour protester contre le projet de reprise de la plate-forme par Kenya Airways.

L'ensemble du personnel travaillant à l'aéroport de Nairobi est appelé à stopper le travail à compter du 5 février 2019. Le mouvement organisé par le syndicat Kenya Aviation Workers Union (KAWU) concerne ainsi les employés des autorités aéroportuaires du Kenya, ceux de la plate-forme ainsi que les salariés des boutiques Duty Free ou chargés des opérations de compagnies et cargo.

L'organisation syndicale veut ainsi protester contre le projet de Kenya Airways de reprendre la gestion de l'installation. La compagnie aérienne a transmis une proposition d'investissement à la direction de l'aéroport en octobre dernier en contre-partie d'une concession de 30 ans lui permettant de gérer et développer Jomo Kenyatta International Airport.

Si la grève est maintenue, des perturbations, retards et annulations sont à prévoir sur le tarmac de Nairobi.