Microsoft/Amadeus : où en est-on ?

220

Il y a quelques mois, Amadeus annonçait son partenariat resserré avec Microsoft pour intégrer son SBT Cytric à l'environnement Teams. Où en est-on ?

En avril dernier nous avions publié une interview de Rudy Daniello, Executive VP Amadeus Cytric Solutions, qui nous parlait du chantier "Cytric Easy", soit l'intégration du SBT d'Amadeus dans l'environnement Teams (Microsoft). A cette époque, l'outil était en test chez les principaux intéressés : l'entreprise Amadeus elle-même.

> Microsoft nous a dit : "Que feriez-vous de notre logiciel ?"

En un semestre, les choses ont natuellement évolué : depuis septembre la solution est délivrée auprès de clients (environ 2% des clients ont pour l'heure choisi d'ajouter du "Easy" à leur "Cytric"). Ils participent en live à un work in progress au potentiel très large.

Esther Agudo Molina, ingénieure et responsable des offres stratégiques, et Jean-Christophe Carette, directeur des ventes Cytric, se sont prêté à une petite démo du Cytric Easy d'aujourd'hui et nous ont parlé des développements à venir très prochainement comme des horizons plus lointains.

Cytric Easy est né de la volonté des dirigeants d'Amadeus et de Microsoft, partant du constat de l'hybridation croissante de l'environnement de travail. L'objectif : associer leurs savoir-faire pour multiplier les connexions entre collaborateurs, rendues impérieuses par cette nouvelle donne.

Quand on se connecte à Cytric Easy, on entre aussi dans l'environnement Teams... La liste des voyages à venir s'affiche.

Et l'on peut y faire la réservation de son vol à partir de contenus différenciés : lowcost, GDS et NDC pour un certain nombre de compagnies. Jusque-là, la valeur ajoutée de Easy ne saute pas aux yeux. D'autant que, notons-le, il est possible d'intégrer certains SBT concurrents (KDS par exemple) à Teams. Mais il ne s'agit en fait que de redirections facilitées. Dans le cas de Easy, on parle bien d'une appli embarquée, ce qui change tout en termes d'ergonomie, et multiplie les possibles en termes de développement de fonctionnalités.

C'est quand on active les fonctionnalités collaboratives que le potentiel novateur d'Easy pointe le bout de son nez. Dans l'environnement Microsoft dans lequel on s'active pour réserver son vol, son train ou son hôtel, forcément, Outlook nous tend les bras. En deux clics ou presque, on sait lesquels de nos collaborateurs vont participer au voyage et, à chacun d'entre eux, on peut mailer notre futur parcours pour qu'ils y collent.

Un peu plus pointu et beaucoup plus récent : on peut aussi réserver un taxi pour plusieurs collaborateurs à l'arrivée à destination. Chez Amadeus, on ne manque pas de souligner le caractère vertueux, économiquement et écologiquement, de cette fonctionnalité indéniablement très pratique. 

Jean-Christophe Carette nous a rapporté les propos d'un de ses clients alors que Cytric Easy lui était présenté : "C'est la plus grande innovation que j'aie vue dans le travel depuis 15 ans". On peut dire que la plus grande finale d'une Coupe du Monde de football s'est jouée le 18 décembre 2022, ça, oui, on peut le dire (digression comparative totalement gratuite qui n'a d'autre but que de permettre au rédacteur de respecter une promesse faite à son fils). Mais sur le côté bluffant de Easy, on attendra un peu. Avec une certaine impatience car les potentialités sont effectivement énormes.

Certaines de ces potentialités prennent la forme de certitudes : dans les premières semaines de 2023, il y aura la fonctionnalité "Match your trip" : plusieurs collaborateurs pourront, alors qu'ils viennent de lieux différents pour une même destination, faire correspondre au mieux leur horaire d'arrivée...

Ou encore, très vite : une sorte de "To-do list" (réserver mon vol, mon hôtel, valider le voyage, faire la note de frais, l’envoyer..) agrémentée de notifications "alerte". Puisqu'on parle de notes de frais... Le côté "travel&expense" n'est pas encore intégré à Teams : on y a accès via une redirection vers le Cytric standard... L'intégration de cette brique fait aussi partie des développements dont les perspectives d'aboutissement se comptent en mois.

Mais il y a bien plus... Pourquoi, par exemple, ne pas profiter d'un voyage interne à l'entreprise pour voir un client à proximité ? Ca tombe bien, LinkedIn fait partie de l'environnement Microsoft... Ca pose pas mal de questions, notamment en termes de RGPD, mais l'horizon est vaste. Quand Amadeus/Microsoft en sera à ce stade de développement, on en sera déjà à la phase "Smart connexions", sorte de deuxième étage de la fusée, en mode futuriste de la collaboration.

Pour y parvenir, de nombreux développements, mais aussi une quantité infinie de retours en arrière ou encore d'accélérations sur des sujets insoupçonnés seront nécessaires. C'est pourquoi, toutes les sept semaines, il y a un release de Cytric Easy, susceptible de bouleverser l'ordre des priorités même si, bien sûr, une roadmap stratégique s'impose en fil rouge. Petit pas donc et, comme le souligne Esther Agudo Molina, "mode agile".